English

Cette semaine, je me rends dans l’une de mes villes préférées, Seattle. Les voyages sont une autre occasion au cours de laquelle j’adore prendre des photos avec un appareil sans miroir. Avant de me mettre aux appareils photo Micro Four Thirds, j’emportais un appareil compact partout où j’allais, parce que trimbaler un gros appareil reflex mono-objectif numérique gâche tout le plaisir qu’il y a à visiter une ville. Le compact fonctionnait bien, dans la mesure de ses capacités et de ses possibilités de zoom, mais si je voulais réaliser une image plus grande, le petit capteur n’était pas à la hauteur.

Mon style de photo réside principalement dans des prises de vues grand angle, donc j’ai décidé de n’emporter qu’un ou deux objectifs. Ainsi, je n’avais pas à m’inquiéter que quoi que ce soit reste et soit volé dans ma chambre d’hôtel ou dans ma voiture. Je pouvais aussi transporter ce que j’achetais en route et Jasmine et moi n’avons pas eu à chercher une table pour trois pour faire de la place à un appareil reflex mono-objectif numérique.

J’ai pris la plupart de mes photos avec un LUMIX GX1 de Panasonic et un objectif grand angle ultra plat « pancake » 14 mm f/2.5. J’aime aussi beaucoup le LUMIX 7-14 mm f/4, mais je préfère l’objectif 14 mm plus rapide qui me permet de prendre des photos, quel que soit le type de lumière, sans avoir à utiliser de flash. L’avantage aussi d’utiliser un petit appareil comme le LUMIX GX1 avec un objectif ultra plat « pancake » de 14 mm, c’est qu’il est facile à enfouir dans une poche ou à garder au sec dans des endroits pluvieux comme Seattle ou Portland.

 

Si je conserve le réglage ISO de l’appareil sur 100 ou 200, je n’ai aucune difficulté à agrandir les fichiers de mon GX1 pour les imprimer en 11×14 ou 16×20. J’ai même imprimé jusqu’à 20×30.

Voir le message original ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *