English

L’ajout des fonctions de photo et de vidéo 4K aux appareils photo sans miroir est fort bienvenue. Ces fonctions se révèlent bien plus qu’une stratégie de marketing, elles vous aident à capturer ses moments fugaces qui sont normalement difficiles à photographier. Une des fonctions 4K les plus intéressantes qui a été ajoutée à la gamme des appareils photo Lumix de Panasonic est sans contredire la MP postérieure.

La MP postérieure vous permet, en principe, de capturer une scène et de choisir la zone de mise au point après avoir pris la photo. Lorsque la MP postérieure est activée, vous n’avez plus besoin d’effectuer une mise au point de votre scène. Vous n’avez qu’à appuyer sur le déclencheur et votre scène sera balayée afin de trouver toutes les zones uniques de mise au point. L’appareil photo capture toutes les images nécessaires, à une incroyable fréquence de 30 images par seconde, afin de créer un fichier 4K. À l’aide de l’écran ACL, vous pouvez maintenant choisir sur quelle zone vous désirez avoir la mise au point et sauvegarder la photo. La MP postérieure est une fonction très efficace, tout en étant intuitive et facile à utiliser.

Cependant, la MP postérieure peut être utilisée à de meilleures fins, tout spécialement pour les photographes qui se spécialisent dans la photographie macro. La MP postérieure est un outil très pratique pour une technique appelée l’empilement de mise au point. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’empilement de mise au point, il s’agit d’utiliser un logiciel pour empiler (ou superposer en couche) des photos prises avec différentes mises au point et de les combiner pour créer une nouvelle photo. Vous pouvez contrôler la profondeur de champ que vous désirez sur la photo. Vous pouvez créer des images à une profondeur de champ de minime à illimitée avec tout absolument focalisé dans la photo.

Afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles de l’empilement de mise au point à partir de la MP postérieure, il est avantageux d’en savoir davantage sur le processus. Lorsque la MP postérieure capture les photos nécessaires, elle crée un fichier MP4 vidéo. Il s’agit du même fichier vidéo MP4 des fonctions de photo et vidéo 4K. Étant donné que la 4K est enregistrée à une résolution de 8,3 mégapixels, chaque photo que vous sauvegardez du fichier vidéo MP4 sera de 8,3 mégapixels. Les photos extraites seront également en fichiers JPEG, étant donné que les appareils photo actuels n’ont pas la puissance de traitement nécessaire à la prise et à la capture en fichiers RAW à une fréquence de 30 images par seconde. Bien que la création manuelle d’une série d’images RAW pour l’empilement de mise au point confère des images de meilleure qualité, la marge d’erreur est plus grande et la haute qualité 4K de 8,3 mégapixels des JPEG produits permet l’impression de haute qualité lors de l’utilisation de bonnes techniques et de bons objectifs.

Avant d’introduire les méthodes d’extraction d’image, il y a quelques autres points à mentionner afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles. Lorsque vous activez la MP postérieure, un facteur de cadrage se produit, entraînant un format 4K légèrement plus petit que celui du capteur micro 4/3. Votre sujet pourrait se retrouver maintenant hors cadre. Tenez compte de ceci lors de votre composition avant d’activer la MP postérieure. Lors du réglage de la vitesse d’obturation et de la sensibilité ISO, choisissez des réglages appropriés à la capture d’une image claire de votre sujet. En ce qui concerne le choix de l’ouverture, vous devez tenir compte de certaines choses. Étant donné que la MP postérieure capture toutes les mises au point possibles d’une scène, vous n’avez pas besoin d’utiliser une petite ouverture, telle que f16 (qui causerait beaucoup de diffraction sur un capteur micro 4/3). Selon l’objectif que vous utilisez, il serait préférable de choisir une ouverture plus claire, telle que f/2.8-4. La seule mise en garde est qu’étant donné que les plus grandes ouvertures produisent un champ de profondeur plus court, vous allez vous retrouver avec plus de photos dans le fichier MP4 4K à extraire et à empiler. Étant donné que la MP postérieure capture jusqu’à 30 images par seconde, il est toujours possible de tenir l’appareil avec la main, malgré que je recommande l’utilisation d’un trépied, dans la mesure du possible, tout spécialement pour les prises macro (1:1 ou supérieur). Les compositions de prises macro sont toujours difficiles à accomplir en tenant l’appareil avec la main. La dernière chose que vous devriez prendre en note est de vous assurer que votre objectif est en mesure d’effectuer la mise au point assez près de la partie de votre sujet qui est près de vous. Par exemple, si votre objectif ne peut effectuer la mise au point qu’au centre de votre sujet, la partie la plus rapprochée de votre sujet sera hors foyer après l’empilage de mise au point. Tout objectif approprié à la scène de tournage peut être utilisé et cette technique ne se limite pas uniquement aux macro objectifs; j’utilise parfois l’empilage de mise au point avec des photos de téléobjectifs.

Il existe quelques méthodes d’extraction d’images d’un fichier MP4 4K. La première consiste à prévisualiser la photo sur l’appareil photo, toucher l’écran ACL à chaque point où vous désirez une mise au point et sauvegarder chacune en tant que JPEG lors de l’invite. Cette méthode est fastidieuse et non aussi exacte qu’avec un logiciel sur un ordinateur. La seconde méthode consiste à extraire les images en utilisant la plus récente version de Photoshop. Vous pouvez ouvrir le fichier MP4, puis afficher le montage vidéo en l’option de séquence d’images de Photoshop à partir du menu de rendu. Lors de l’extraction des images avec Photoshop, vous avez le choix d’extraire les images au format JPEG ou TIF. Il est avantageux de sélectionner le format de fichier TIF si vous avez l’intention d’éditer les images par la suite, car il n’y aura aucune autre perte de qualité. Une fois sauvegardées, vous pouvez ouvrir les photos extraites dans PS et utiliser la fonction d’empilage de mise au point de Photomerge. La troisième méthode, et probablement la plus efficace pour extraire des images de haute qualité, est d’utiliser Helicon Focus, le logiciel que j’utilise et que je recommande fortement car il produit d’excellents résultats. La version la plus récente de Helicon Focus a ajouté la prise en charge de l’ouverture directe de fichiers MP4. C’est incroyablement facile de choisir quelles images vous voulez inclure dans l’empilage de mise au point. Étant donné que la MP postérieure a capturée les mises au point de toutes les parties de votre scène, il y aura certainement des images que vous ne voudrez pas inclure dans l’empilage de mise au point. Certaines des images auront des zones de mise au point derrière votre sujet.

La MP postérieure est un outil précieux pour la création d’images à empiler. Elle est idéale lorsque vous n’avez pas besoin ou vous ne pouvez pas capturer toutes les images manuellement. Maintenant que vous savez comment la MP postérieure peut être utilisée pour l’empilage de sujets rapprochés, essayez d’utiliser l’empilage de mise au point pour les scènes de paysages. La MP postérieure est un outil performant, très utile dans une grande variété de situations de photographie.

Jason DiMichele

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *